HCVP-LILLE

HCVP – LILLE
Hôpital Cardio-Vasculaire et Pulmonaire du CHRU de Lille

  • Informations
  • Philosophie

2012 – chantier en cours
112,65 M € HT
70 000 m² SHON

Maîtrise d’ouvrage :
Centre Hospitalier Régional Universitaire de Lille
Maîtrise d’œuvre :
Maes architectes urbanistes
Valode et Pistre, architectes associés
Egis Ingénierie
Sl2ec, économiste

lauréat du concours
mission complète

boulevard du Professeur Jules Leclercq, Lille/59

Programme :
restructuration lourde et extension en site occupé
541 lits répartis en :
– 355 lits d’hospitalisation conventionnelle
– 11 lits en soins palliatifs
– 55 lits d’hospitalisation de jour, extensible à 85
– 20 lits d’urgence, soins intensifs et 8 box d’urgences cardiologiques
– 18 lits en soins intensifs chirurgicaux
– 12 lits en surveillance chirurgicale
– 32 lits aux urgences
– 13 lits en centre d’investigation clinique

Point d’orgue du projet d’établissement du Centre Hospitalier Régional Universitaire de Lille, le futur Hôpital Cardio-Vasculaire et Pulmonaire sera, à l’horizon 2019, le centre de secours de l’ensemble des filières cardiaques-vasculaires et pulmonaires du pôle cœur-vaisseaux.
Le parti pris architectural repose sur la conception d’un équipement fédérateur contribuant à la recomposition urbaine qui se crée au cœur du CHRU. A ce titre, cette nouvelle entité affirmera son statut et participera fortement à la reconfiguration de l’espace public en mutation : façade principale orientée Est vers la rocade Nord Sud, lien entre le boulevard périphérique et le Sud d’Eurasanté. La volumétrie, à l’échelle de l’espace urbain, a une enveloppe identitaire maîtrisée et se révèle un emblème du renouveau de la cité hospitalière.
Le projet s’inscrit dans la mémoire du site et crée des liens avec les architectures environnantes. Le socle habillé de façon homogène par une vêture de terre cuite. Le calepinage en losange évoque l’appareillage des façades de brique de l’hôpital Huriez. La peau blanche, diaphane, vitrée et sans aspérité des volumes de la superstructure, est l’expression de la modernité architecturale. Elle s’accorde avec les façades en verre émaillé des laboratoires du CHRU.

L’espace dégagé devant l’entrée de l’HCVP permet d’aménager un jardin paysager qui évoluera et pourra s’étendre sur le parking existant lorsque le parking silo sera réalisé. Ce jardin en creux permettra à terme la rétention d’eau du parking. Jouant du contraste avec la rigueur d’ordonnancement de la façade principale, cet espace de transition entre le parking et l’entrée de l’hôpital se compose dans la dynamique d’une courbe ascendante qui délimite le parvis d’entrée. La légère déclivité du parvis guide naturellement le public vers les escalators qui le translatent jusqu’au hall de l’hôpital.
Habillée d’une feuille de verre protectrice, la façade du parvis s’étire en ruban souple et s’enroule élégamment autour de la cafétéria panoramique.



This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!