MIRAGE

MIRAGE
UHSA à Marseille

  • Informations
  • Philosophie

2012
11 M € HT
2 434 m²SHON

Maîtrise d’ouvrage :
Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille
Maîtrise d’œuvre :
Vinci-Les Travaux du Midi, entreprise mandataire
Maes architectes urbanistes
Tangram, architectes associés
Ingérop, BET

concours Conception-Réalisation

Boulevard Pierre Dramard, Marseille/13

Programme :
Unité Hospitalière Spécialement Aménagée de 54 chambres réparties en 3 unités d’hospitalisation.

L’enjeu majeur de ce programme est issu d’un constat alarmant sur la santé des détenus et vise à pallier l’absence de structure spécifique au traitement des pathologies lourdes en milieu carcéral.
En tant que structure hospitalière, l’U.H.S.A. a pour vocation d’assurer aux patients détenus, des soins de qualité équivalents à ceux attribués au reste de la population. La situation privilégiée de
la future U.H.S.A. offre un cadre optimal à ce type de traitement. La proximité de l’Hôpital Nord permettant de bénéficier des structures logistiques existantes. De plus, les atouts naturels exceptionnels du site offrent aux patients un cadre de vie propice aux soins.
Les contraintes liées à la double prise en charge patient/détenu, ainsi que la recherche de qualité dans les espaces et le fonctionnement d’ensemble, amènent à développer une esthétique architecturale forte, en phase avec l’image de établissement. Dans une volonté de réduire l’emprise foncière à son minimum, le projet se veut extrêmement compact. Une dissociation volumétrique entre les locaux du personnel pénitencier implanté au rez-de-chaussée et ceux du personnel hospitalier a été volontairement marquée de manière très nette. Ainsi, le rez-de-chaussée est traité comme un socle, véritable verrou pour l’ensemble de l’établissement. Les unités d’hospitalisation et les services qui leur sont associés sont donc, quant à eux, localisés dans les étages.

Le bâtiment a été pensé selon une logique de rapport au site au sens large. La forte présence du mur d’enceinte, traité en béton foncé lasuré brillant, est minimisée par l’effet caméléon de sa matière. Le socle pénitencier/logistique/technique se fond ainsi dans le paysage. Les trois unités d’hébergement (54 chambres au total) se parent quant à elles d’une fine peau d’aluminium perforée, qui, à l’échelle du grand paysage, offre un jeu cinétique entre le bâtiment et son environnement.




This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!