STAEL

STAEL
Quartier mixte à Lille

  • Informations
  • Philosophie

2014
emprise du site 9 900 m²
projet 14 000 m² SP

Maîtrise d’ouvrage :
Adim Nord Picardie
Beci
Logis Métropole
Maison Flamande
Maîtrise d’œuvre :
Maes architectes urbanistes
Atelier 9.81, architectes associés

boulevard de la Moselle, Lille/59

Mission :
Projet mixte en entrée de ville.
Activité, commerces, bureaux, parking silo & 80 logements
– concours pour LMCU

Le site de l’ancien collège De Staël est positionné à un endroit stratégique pour la ville de Lille et cela à plusieurs titres. Tout d’abord, il se situe en tête de proue d’une des portes d’entrée de la ville, là où les flux automobiles entrants et sortants sont très importants, notamment du fait de la présence de l’échangeur autoroutier de la A25. L’amorce du Boulevard de la Moselle constitue quant à lui le chaînon manquant d’un périphérique lillois qui n’a jamais existé entièrement. Le site objet prend tout son sens dans le cadre de cette étude car il doit amorcer l’urbanité du boulevard, tant en terme de mixité programmatique et d’animation des rez de chaussée que de tenue des alignements.

Enfin, ce site doit pouvoir afficher son intensité par un effet de signal urbain tout en respectant les programmations et les gabarits de la ville existante sur sa partie arrière, tant au niveau des accroches sur les logements arrières que de la rue de la Bassée.

Le projet répond à l’ensemble de ces enjeux particulièrement par la diversité de son offre programmatique, circonstanciée selon les enjeux rencontrés:

– activités et commerces sur l’ensemble des rez de chaussée pour proposer une véritable animation urbaine ;
– socle de parkings en superstructure pour tenir l’alignement et protéger le coeur d’ilot des nuisances sonores du boulevard ;
– ensembles de bureaux ou logements pour séquencer des signaux urbains forts et aux architectures marquées ;
– ensemble de logements en coeur d’ilot paysagé pour traiter l’accroche urbaine et proposer un cadre résidentiel de qualité ;
 espaces partagés diversifiés en coeur d’ilot pour favoriser le «vivre ensemble».

La densité chiffrée y est donc élevée, mais la densité perçue est réduite grâce à une forte présence végétale et à une gestion précise des cônes de vue et des masques solaires. Par un jeu de quinconces et de décalages de volumes, chaque construction bénéficie de façades idéalement exposées pour un bénéfice bioclimatique efficient. Par ailleurs et compte tenu de l’exposition du site en termes d’affichage et de perception, l’élévation a été recherchée avec des constructions élancées faisant signal et montant à rez+9.

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!